MANU KATCHE « The Scope »

Mercredi 17 juillet à 20h30 à la Salle des Quatre Saisons

Tarifs : Carré Or : 35 €
Catégorie 1 : 30 € – 25 €
(réduit uniquement en vente à l’Office du Tourisme)

Formation classique, Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, à l’origine le musicien Manu Katché est promis à la noble carrière de percussionniste au sein d’un orchestre symphonique. Probablement est-ce là l’une des causes du «son Katché » qui fait que son coup de baguette est reconnu entre mille par les mélomanes avertis. Un coup de baguette qui va le détourner du classique pour le mener au jazz puis au pop-rock. Très vite on le retrouve, musicien de scène et de studio, aux côtés des grands Français : Goldman, Souchon, Chedid, Catherine Lara, Michel Jonasz mais il doit l’explosion de sa carrière à Peter Gabriel qui lui demande de tenir la batterie pour l’album « So ».

Certains musiciens refusent d’être rangés dans une catégorie, au risque de déranger les plus timorés. C’est le privilège de Manu, capable de brasser toutes les influences et de s’adapter à tous les styles.

Salué, récompensé, autant comme musicien exceptionnel que compositeur de talent, il ne renonce jamais pour autant à ses premières amours : le jazz. En témoigne la création de son groupe « Manu Katché Tendances » en 2004, et son appétit pour le « jazz nordique » du saxophoniste norvégien Jan Garbarek avec son album, « Neighbourhood » en 2005.

En 2017/2018, il explore la formule du quartet en enregistrant « The Scope » avec un compagnon de longue date à la basse: Jérôme Regard (qui sait s’adapter à tous les contextes : jazz, pop, rock… et qui a joué avec Michel Legrand, Jan Garbarek, Louis Winsberg…), le guitariste Patrick Manouguian, qui accompagne aussi bien des grands noms du jazz (Dee Dee Bridgewater, Minino Garay, Didier Lockwood…) que de la variété française (Bernard Lavilliers, Florent Pagny…) et le réalisateur de l’album et pianiste Elvin Galland.

jazzautouquet-2
Artiste 1 – MerJazz
cotedopale-logo-co-baseline-nb